La perte des concessions va changer le travail de KTM cet hiver

Vincent Lalanne-Sicaud
·3 min de lecture

La saison 2021, la cinquième de KTM en MotoGP, s'annonce très différente des précédentes pour la marque autrichienne. Les podiums et les deux succès de obtenus cette saison vont priver le constructeur des concessions qui lui étaient accordées par le règlement technique. KTM n'a déjà plus le droit de mener des essais illimités et, à partir de 2021, la marque va subir des restrictions sur son moteur, avec un quota pour l'année identique à celui de ses rivales et un développement gelé après la première course de la saison.

<span class="copyright">Motorsport.com</span>
Motorsport.com

Motorsport.com

"Il est certain que c'est un challenge, c'est clair", concède Sebastian Risse en évoquant le départ d'Espargaró et ce nouveau line-up. "C'est une situation que nous allons devoir gérer. Je pense que nos pilotes ont tous mené un développement formidable. Il est vrai que sur certaines pistes ils ne peuvent pas acquérir d'expérience, car nous ne nous y rendons pas [cette année] mais c'est quelque chose que nous ne pouvons pas changer et nous devons en tirer le maximum."

Lire aussi :

Perdre Espargaró, une mauvaise nouvelle que KTM a dû accepter

"Je pense que concernant ce que l'on fait pendant les week-ends de course sur les réglages, ils ont déjà beaucoup d'expérience. Ce n'est pas la première année qu'ils pilotent des motos, même s'il s'agissait de d'autres motos auparavant. Nous gérerons la situation, certes pas exactement de la même manière que nous le faisons aujourd'hui, car nous avons un pilote plus expérimenté que les autres, mais nous avons beaucoup de très bons pilotes et nous répartirons le travail d'une manière qui nous permettra aussi, je pense, de mener une bonne année."

... mais pas de celle de Pedrosa ?

déclare-t-il, cité par Speedweek.

continuer à profiter de l'expérience de Pedrosa en 2021 sur le plan technique. "Dani est un pilote très complet, il peut nous aider dans tous les domaines. Il se concentre toujours sur ce qu'il pense être un point faible de la moto, et avec lui nous nous efforçons de travailler sur ces points faibles", décrit le technicien.

"Il est certain que la situation est compliquée, car sa stature fait qu'il est assez spécial, mais d'un autre côté il a une très bonne compréhension de comment développer quelque chose, pour lui en particulier ou en général pour améliorer la moto, car il a piloté de nombreuses motos différentes et a eu de nombreux coéquipiers différents. Et globalement il nous aide beaucoup dans tous les domaines de la moto."

Dani Pedrosa sait que chacune de ses apparitions en piste revêtira désormais une importance toute particulière. Loué pour la qualité de son travail et l'apport décisif qu'il a eu cette saison dans la progression de KTM, l'Espagnol devrait en tout cas bel et bien être au cœur des derniers développements attendus sur la RC16 avant une saison 2021 qui pourrait voir le constructeur s'affirmer encore un peu plus parmi les leaders du championnat.