La perte du chromosome Y affaiblit le cœur des hommes âgés

Le chromosome Y, propre aux hommes, est le plus petit des chromosomes humains et porte très peu de gènes dont la fonction n'est pas toujours connue des scientifiques. Avec l'âge, il arrive que certaines cellules du sang, en se divisant, perdent leur chromosome Y. Une perte qui a des implications sérieuses pour la santé, comme le suggère une étude récente parue dans Science.

Un homme sur 500 porte un chromosome sexuel en plus

Menée sur des souris, elle indique que la perte du chromosome Y et des gènes qu'il porte dans les cellules de la moelle osseuse rend les rongeurs plus sujets à la fibrose cardiaque et diminue l'efficacité du cœur. Au global, la mortalité est plus élevée chez les souris ayant perdu leur chromosome Y que chez les autres. Un traitement basé sur l'injection d'un anticorps neutralisant le facteur de croissance TGF β-1 a permis d'améliorer la fonction cardiaque.

Chez l'être humain, la perte du chromosome Y, appelée aussi mLOY par les médecins, est associée à une mauvaise santé cardiovasculaire. C'est une condition dont la fréquence augmente substantiellement avec l'âge ; la cigarette est aussi un facteur favorisant la perte du chromosome Y.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles