Les perspectives de reprises s’éloignent en France

·1 min de lecture

Les perspectives de reprise s’assombrissent et Bercy envisage même, dans le pire des cas, un scénario sans reprise d’ici la fin de l’année.

Le manque de visibilité sur le plan sanitaire est dévastateur. D’où des scénarios économiques qui font le grand écart. L’objectif de croissance de notre économie cette année est de 6%, mais on est à la mi-janvier et il paraît déjà difficile à atteindre, Bercy ne s’en cache pas. C’est un scénario qui avait été élaboré sous l’hypothèse qu’il n’y ait pas de reconfinement. Or aujourd’hui, du fait de la prolifération de variants du virus, on ne peut plus l’exclure, Olivier Véran l’a répété ce jeudi.

Le confinement est synonyme de plongeon économique.

L’économie française chute plus qu’ailleurs quand il y a confinement, mais elle rebondit plus haut quand on revient à la normale, on en a eu la preuve l’été dernier. Le problème c’est que le retour à la normale s’éloigne et c’est ce qui fait dérailler les scénarios de reprise. Bercy envisage même désormais le pire, un scénario sans reprise pour l’économie française d’ici à la fin de l’année. En cas de reconfinement et de nouvelle dégradation de la situation sanitaire en Europe dans la deuxième moitié de l’année. Ce n’est certes pas le plus probable, mais c’est possible. Un mois de confinement c’est un point de croissance annuelle en moins pour notre économie, ça va très vite.

Y-a-t-il quand même des raisons d’être un peu plus optimiste ?

Oui ! D’abord parce que selon nos informations, la France aura...


Lire la suite sur Europe1