Perspectives africaines : la BAD pointe les défis de 2021

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
Malgré les défis de la pauvreté croissante et des dettes des États, la BAD pronostique que l'Afrique va renouer avec la croissance économique en 2021.
Malgré les défis de la pauvreté croissante et des dettes des États, la BAD pronostique que l'Afrique va renouer avec la croissance économique en 2021.

Après une année 2020 catastrophique marquée par la récession (- 2,1 %) la plus violente que le continent africain ait connue depuis un demi-siècle due à la pandémie de Covid-19, les perspectives de croissance semblent aujourd'hui légèrement moins dégradées. L'Afrique devrait même renouer avec la croissance économique en 2021, mais la pauvreté va continuer de s'accroître et les dettes publiques de se creuser, prévoit la Banque africaine de développement (BAD) dans son dernier rapport publié ce vendredi 12 mars, à l'issue d'une conférence virtuelle tenue depuis Abidjan, la capitale ivoirienne où est installé son siège.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À LIRE AUSSIÉconomie africaine : quelles perspectives pour 2021 ?

L'éclaircie se dessine

Dans ce contexte, le PIB du continent devrait renouer en 2021 avec une croissance de 3,4 %, indique la BAD dans ses perspectives économiques en Afrique. Une prévision légèrement plus optimiste que celle du Fonds monétaire international (FMI), qui anticipait une croissance de 3,1 % dans ses prévisions de janvier. En effet, tous les indicateurs tiennent compte du fait que l'impact économique de la pandémie varie selon les pays. Les pays exportateurs de pétrole, dont l'Algérie, le Nigeria et l'Angola, devraient retrouver une croissance économique de 3,1 % en 2021, après une récession de - 1,5 % l'an dernier.

Les économies fortement dépendantes de l'exportation de matières premières comme l'Afrique du Sud devraient rebondir de - 4,7 % en 2020 à 3,1 % cette anné [...] Lire la suite