"Des personnes qui n'ont pas l'habitude d'être enfermées" : des hôtels accueillent les sans-abri pour les protéger du coronavirus

franceinfo, Benjamin Illy

L'hôtel Kellermann n'est pas encore complet mais presque. Le jeudi 26 mars, 250 sans-abri étaient accueillis dans cet hôtel du 13e arrondissement de Paris. Ils devraient être 400 d'ici quelques jours. "On s'occupe très bien de ma famille ici, on a des repas matin, midi et soir, on prend notre température trois fois par jour", confie, soulagé, José, 39 ans, originaire du Pérou. Il a passé les deux dernières semaines en errance dans les rues de Paris, sous la menace du coronavirus, avec sa femme et ses cinq enfants. Après un appel au 115, José et sa famille ont pu se réfugier à l'hôtel Kellermann où ils sont désormais confinés dans des chambres.

>> Suivez les dernières infos liées à l'épidémie de coronavirus dans notre direct

Les services de l'État, les associations et le secteur hôtelier se mobilisent depuis le début du confinement en France pour libérer des places dans des hôtels et tenter d'accueillir au mieux les personnes qui sont à la rue pendant l'épidémie, alors que les centres d'hébergement habituels sont saturés.

Les associations à pied d'oeuvre

L'association Coallia s'occupe d'organiser le quotidien et de faire respecter les règles du confinement au sein de l'hôtel Kellermann. Une soixantaine de personnes sont mobilisés. "C'est un vrai challenge de maintenir confinées certaines personnes qui ont des addictions à des produits comme l'alcool. Nous (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi