Les signalements pour maltraitances de personnes âgées ou handicapées en nette hausse

·1 min de lecture

VIOLENCES - La ligne téléphonique 3977, dédiée à la lutte contre les maltraitances envers les adultes âgés ou handicapés, a été créée en 2012

Les appels sur la ligne téléphonique 3977​, dédiée à la lutte contre les maltraitances envers les adultes âgés ou handicapés, ont connu un bond de 28 % au premier semestre 2021, par rapport à la même période de 2020, a annoncé la fédération opérant ce numéro, ce mardi.

Cette hausse pourrait s’expliquer par un « rattrapage » après des périodes de confinement synonymes de difficultés à signaler les dysfonctionnements.

Des restrictions perçues comme des maltraitances

« Il y a eu un déficit d’appels en 2020 pendant le confinement, pour partie parce que nos appelants habituels, c’est-à-dire surtout les familles, n’ont pas été mobilisés : ils ne pouvaient pas accéder à l’intérieur des maisons de retraite », a indiqué mercredi Pierre Czernichow, président de la fédération en charge de cette ligne d’écoute créée en 2012 et financée par les pouvoirs publics.

Une autre explication possible est que la détresse des résidents des Ehpad, du fait des restrictions qui leur étaient imposées pendant les confinements et même après, n’ont pas forcément été perçues comme des maltraitances, analyse Pierre Czernichow. Concrètement, au premier semestre 2021, le service 3977 a ouvert 948 dossiers sur de possibles maltraitances – qu’elles soient physi(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Maltraitance dans un Ehpad d'Arcueil: L'aide soignant condamné à 5 ans de prison ferme
Insultes, menaces ou négligences... Les maltraitances sur les personnes âgées en hausse en 2018
Val-de-Marne: Un aide-soignant devant la justice pour avoir violenté une personne âgée de 98 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles