Le personnel du CHU de Rennes partage son quotidien difficile dans un clip publié sur les réseaux sociaux

Ils ont filmé leurs maux. Pendant 15 jours, les membres du personnel des urgences du CHU Pontchaillou à Rennes ont pris en vidéo leur quotidien au téléphone. Patients entassés dans les couloirs, malades pris de démence, des images fortes publiées sur les réseaux sociaux vendredi 6 novembre et accompagnées de la chanson "Pour les autres" de l’artiste HK.Une initiative impulsée par l’aide-soignant Kevin Houget. Après une agression particulièrement violente, au milieu du mois d’octobre, il a décidé de montrer les conditions de travail dans lesquelles ses collègues et lui évoluent. "On a essayé de montrer une journée-type de ce qui se passe aux urgences. Les couloirs pleins à craquer de brancards, la violence, les contentions, les soins. Et on a essayé de montrer tous les personnels qui travaillent, pas que les soignants", explique Kévin Houget.Un hôpital public à l'agonie Agents d’entretien, de sécurité, soignants, le ras-le-bol est général. L’hôpital public, déjà malade avant la crise sanitaire, est désormais à l’agonie. "Les gens quittent le métier. Il n’y a plus rien qui est fait pour attirer des infirmiers, des aides-soignants. Il suffit de regarder. Les écoles ne se remplissent plus. Personne ne veut faire ces métiers-là", affirme l’aide-soignant. La situation critique dans les établissements hospitaliers, un sujet qui préoccupe visiblement les Français. En une semaine le clip totalise déjà 50 000 vues sur les réseaux sociaux.