"Personne ne peut échapper au virus", affirme le professeur de virologie Bruno Lina

Doit-on craindre une vague de Covid  pendant les vacances  ? Alors que depuis le début de la saison estivale, le nombre de cas repart à la hausse , Bruno Lina, professeur de virologie au CHU de Lyon et membre du conseil scientifique, est revenu ce matin sur la situation sanitaire au micro d'Europe 1. Selon le scientifique, si le nombre de malades risque encore d'augmenter jusqu'au pic, l'été ne devrait pas être menacé par le virus.

"Les formes graves sont en très nette diminution"

"On s'attend à atteindre le pic assez rapidement et derrière, une phase de décroissance qui va prendre quelques semaines, durant lesquelles le virus va être encore un petit peu présent", explique-t-il. "Le virus BA.5 circule, des gens sont infectés mais les formes graves sont en très nette diminution par rapport à ce qu'on observait sur les vagues précédentes. On observe tout de même des formes graves chez les plus de 80 ans et les plus de 60 ans qui ont des comorbidités. C'est à eux qu'il faut faire attention : il faut qu'ils se vaccinent et que quand le virus circule, comme en ce moment, on mette en place des mesures barrières pour les protéger", rappelle le professeur de virologie.

 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

Quant à la question du masque , Bruno Lina recommande de le porter "dans les lieux clos, où il y a du monde et pas seulement dans les transports en commun. C'est un petit réflexe à avoir."

"Ce virus est tellement contagieux qu'à l'échelle planétaire...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles