Personnalités multiples : Billy Milligan, Kim Noble, Jeni Haynes... Ces cas plus incroyables les uns que les autres

Youtube

Le trouble dissociatif de l'identité a longtemps fasciné auteurs et réalisateurs avant d'intéresser la psychiatrie. Ce n'est qu'en 1994 que le manuel de référence en psychiatrie a posé un nom sur ce trouble de la personnalité dont sont atteintes les personnes qui possèdent deux ou plusieurs identités distinctes. Près de vingt ans auparavant, l'histoire de Shirley Ardell Mason, racontée dans le livre Sybil, avait ému le monde entier. Comme la jeune femme, qui possédait 16 "alters", le nombre de cas diagnostiqués passe de moins de 200 pour tout le XIXe siècle à 50.000 en 1999, selon Cairn. Comme ce fut le cas chez l'Américaine, la plupart des cas de personnalités multiples ont été déclenchés par des abus, sexuels ou psychologiques, vécus dans l'enfance. C'est le cas également de Billy Milligan, qui a inspiré à Night Shyamalan le film Split.

Arrêté dans les années 1970 pour plusieurs viols et cambriolages, il a été jugé non responsable de ses crimes en raison de son trouble dissociatif de l'identité. Depuis son enfance, 24 identités distinctes cohabitaient dans le corps de Billy Milligan, notamment "Arthur, un gentleman anglais, Adalana, une jeune lesbienne en manque d'affection, le Yougoslave Ragen, coupable des cambriolages, ou Le Professeur, sa personnalité dominante", comme l'écrivait RTL. Petit, il avait perdu son père qui s'est suicidé lorsqu'il n'avait que 4 ans et a été violé et torturé à plusieurs reprises par son beau-père. En (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Les parents d'un bébé de 4 mois tués pour un différend dérisoire avec leur voisin
Trois enfants retrouvés morts, un scénario effroyable envisagé
Jean-Marc Reiser : l'appel totalement surréaliste de l'assassin présumé de Sophie Le Tan à sa mère dans Sept à huit
Atteinte d'une mystérieuse maladie elle est amputée de huit doigts
Après avoir survécu aux flammes, un homme exclu du permis de conduire car il ne ressemble plus à sa photo d'identité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles