La personnalité des écureuils dicte leur rapport à l'espace dans lequel ils évoluent

·2 min de lecture

Certains sont plutôt audacieux, d’autres plutôt sociables… Et oui, les écureuils aussi ont une personnalité, et la prendre en compte pourrait permettre de mieux les protéger.

“Têtu comme une mule”, “rusé comme un renard”, “fier comme un paon”... A bas les généralités, l’heure est maintenant à l’étude de la personnalité individuelle des animaux sauvages ! La personnalité des , les , les ou encore les avait déjà fait l’objet d’études, qui avaient montré des disparités comportementales entre les individus. Cette fois-ci, c’est l’écureuil qui est mis à l’honneur dans une étude de l’Université de Californie de Davis publiée dans la revue

Une équipe de chercheurs s'est intéressée à une espèce d'écureuil évoluant dans les forêts à l’ouest du sous-continent nord-américain, l’écureuil terrestre à manteau doré (Callospermophilus lateralis), au sein du Rocky Mountain Biological Laboratory, situé dans le Colorado. L’étude s’est étendue sur trois ans : les écureuils, qui hibernent 8 mois sur les 12 qui composent une année, se font désirer... Les scientifiques ont cherché à mettre en lien la personnalité des individus de la population étudiée et leur comportement dans l'espace dans lequel ils évoluent. La superficie du territoire de vie et, au sein de celui-ci, de la zone centrale dans laquelle l’individu concentre ses activités, mais aussi la vitesse de déplacement et l'utilisation de perchoirs ont ainsi été examinés.

Un test de personnalité en plein air

L’évaluation de la personnalité des petits rongeurs a porté sur quatre tests, qui consistaient à observer leur réaction face à un nouvel environnement, à leur propre image dans un miroir, à la présence humaine et après avoir été capturés (pendant quelques instants seulement !). Quatre attitudes ont ainsi été évaluées pour chacun des individus : l'audace, l'agressivité, le niveau d'activité et la sociabilité. La description de leur comportement spatial s’est, quant à lui, appuyé sur le recueil de données de position des individus issues des observations menées par les chercheurs dans la zone étudiée.

Les scientifiques ont ensuite utilisé des modélisations statistiques pour tester la répétabilité de[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles