Perseverance : écoutez les premiers sons de Mars enregistrés par le micro de la SuperCam

Rémy Decourt, Journaliste
·2 min de lecture

Si pour l’heure on avait entendu les seuls sons martiens enregistrés par le micro EDL du JPL, lors de la phase d’atterrissage du rover, la Nasa et le Cnes ont rendu publics les sons enregistrés par le micro français Mars Microphone. Et la qualité sonore offerte par ce micro est remarquable, inédite depuis la surface de Mars. Mieux encore, ce microphone ouvre une nouvelle fenêtre scientifique qui va permettre d’étudier l’atmosphère sous un angle inédit et prometteur.

En effet, si les sons du micro EDL n’ont pas donné tous les résultats escomptés, du fait de bruits parasites dans le signal audio, les sons enregistrés par le Mars Microphone ont très agréablement surpris les responsables de l’instrument. Que ce soit Naomi Murdoch, chercheur à l’Isae-Supaéro qui présentait les résultats de l’instrument à la conférence de presse, ou David Mimoun, responsable scientifique du microphone SuperCam et également professeur à l’Isae-Supaéro, tous ont souligné le « bon fonctionnement du micro » et de rappeler que « si on peut avoir l’impression que tout est réglé comme sur du papier à musique, il y a toujours un risque important de panne ou de dysfonctionnement inhérent à tous les programmes spatiaux ».

Les modèles de l’instrument et les modèles de bruits, conçus pour cet environnement jusque-là inconnu se sont donc révélés pertinents.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Plusieurs sons ont été enregistrés, lors des sols 1, 4 et 11 et 12. Si le premier son était de faible amplitude, car le mât qui supporte SuperCam n’était pas encore déployé, ceux acquis lors des sols 4, 11 et 12 étaient d’une très grande qualité sonore. Ils ont permis d’entendre le vent martien soufflant à proximité du rover (sol 4 et 11) et...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura