Perquisition chez Trump: le ministère de la Justice diffuse des preuves accablantes

Le ministère de la Justice, sous pression depuis la perquisition du domicile de Donald Trump début août, diffuse de nouveaux actes de procédure accablants pour l’ancien président. Les enquêteurs l’accusent d’avoir caché des documents hautement classifiés, retrouvés à même le sol dans sa résidence de Floride, pour faire obstruction à l’enquête contre lui.

Avec notre correspondant à Miami, David Thomson

Des dizaines de documents officiels estampillés Top Secret éparpillés au sol sur la moquette de Mar-a-Lago, la résidence de Donald Trump en Floride. La photo publiée dans la nuit par le Département de la Justice crée la stupéfaction sur les réseaux sociaux et les chaines d’informations américaines. Sur ces fichiers, figurent notamment selon les enquêteurs des informations permettant d’identifier des sources humaines clandestines des services de renseignement américains.

Ces documents, hautement confidentiels, n’auraient jamais dû quitter la Maison Blanche. Ils ont été saisis par le FBI lors de la perquisition du club privé de Donald Trump le 8 août dernier. Facteur aggravant, selon le ministère de la Justice, l’ancien président a « probablement cachés » ces fichiers afin de faire obstruction à l’enquête contre lui. Si le ministère diffuse ces 36 pages d’actes de procédure, c’est pour répondre aux protestations de Donald Trump qui se dit victime d’une persécution.


Lire la suite sur RFI