Un SDF retrouvé pendu après son expulsion d’un centre d’hébergement

·2 min de lecture
Un SDF a été retrouvé pendu après son expulsion d'un centre d'hébergement - Getty Images/iStockphoto

Dans la nuit du 23 au 24 octobre, un SDF de 31 ans a été retrouvé pendu aux grilles d’un hôpital de Perpignan. De nationalité marocaine, il avait été expulsé d’un centre d’hébergement quelques heures plus tôt.

Drame social à Perpignan. Dans la nuit du samedi 23 octobre au dimanche 24 octobre, un sans abri de 31 ans a en effet été retrouvé mort après avoir été expulsé d’un centre d’hébergement d’urgence, rapporte Midi-Libre. Il semblerait qu’il se soit pendu aux grilles de l’hôpital voisin de l’endroit dont il avait été exclu quelques heures plus tôt. Une enquête de police a été ouverte et une autopsie sera pratiquée sur son corps, pour vérifier qu’il s’agit bien d’un suicide.

Cette nuit-là, Othman El Barkani n’avait pourtant pas prévu de dormir dehors. De nationalité marocaine, ce SDF était en effet hébergé dans un centre du SAMU social collé à un hôpital. Ce dernier aurait ensuite été partie prenante d’une importante agitation à la porte du centre, ce qui aurait conduit les vigiles à l’expulser du centre. Très en colère, il se serait mis torse nu et aurait menacé de se tuer, avant de partir. Quelques heures plus tard, vers 2h du matin, un autre sans abri qui n’arrivait pas à dormir l’a trouvé pendu aux grilles de l’hôpital.

Une marche blanche prévue

Choquée par le sort de ce pauvre homme, l’association Au cœur de l’Humanité a annoncé la tenue d'une marche blanche pour lui rendre hommage. Très active localement, celle-ci devait lui remettre des chaussures le dimanche suivant, pour l’aider à affronter le froid de l’hiver. L’association souhaite aussi profiter de ce drame pour rappeler que la situation des hommes et des femmes sans domicile fixe n’a fait que s’aggraver depuis le début de la pandémie de Covid-19. Elle rappelle que les centres d'hébergement débordent, ce qui crée des tensions pouvant mener à ce genre de drame social.

VIDÉO - Corinne Masiero : ses révélations sur sa vie dans la rue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles