Perpignan : Alain Ferrand, vice-président de l’agglomération, en garde à vue

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

ENQUETE - Le maire de Barcarès est soupçonné de détournements de fonds publics, selon le journal « l’Indépendant »

Alain Ferrand est de nouveau dans la tourmente et avec lui la mairie de Barcarès, station balnéaire dont il est le maire. Le 1er vice-président de l’agglomération de Perpignan a été placé mardi en garde à vue, a-t-on appris auprès du parquet de Marseille. Le journal L'Indépendant révèle que l’enquête porte sur des détournements de fonds publics.

Le procureur adjoint Patrice Ollivier-Maurel a indiqué qu’outre Alain Ferrand, un de ses adjoints a également été placé en garde à vue. Sous l’autorité de la JIRS (Juridiction inter-régionale spécialisée) de Marseille, les enquêteurs du SRPJ de Montpellier ont également perquisitionné la mairie du Barcarès, selon la même source.

Réélu dès le 1er tour

Lors des municipales de 2020, il avait été réélu dès le 1er tour à la mairie du Barcarès, 6.000 habitants à l’année mais dont la population peut être multipliée par dix en été. Alain et son épouse Joëlle Ferrand, désormais séparés, se sont succédé depuis 1995 à la tête de ce bourg situé près de Perpignan.

Alain Ferrand, restaurateur et patro(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Perpignan : Il perd son porte-monnaie contenant 4.300 euros, la police le retrouve (et l’argent aussi)
Perpignan : Une enquête pour homicide volontaire ouverte après la mort d'un trentenaire
Perpignan : Deux personnes soupçonnées du saccage du local d'un député LREM jugées en juin