Performance : accusé de clientélisme par le Point, Jean-Christophe Lagarde invoque Goebbels pour se défendre

Le baron du centre-droit récuse des accusations selon lui

En rogne contre l'hebdomadaire Le Point, qui publie un dossier intitulé "Communautarisme, pactes avec des voyous ou des islamistes - Ces élus qui ont vendu leur âme" illustré par sa photographie, Jean-Christophe Lagarde a publié ce jeudi 13 février un communiqué de défense conclu par... une citation de Goebbels.

Un vrai pro de la com', ce Jean-Christophe Lagarde. Furieux de voir sa trombine illustrer, en Une du Point, un dossier intitulé "Communautarisme, pactes avec des voyous ou des islamistes - Ces élus qui ont vendu leur âme", le patron de l'UDI a annoncé, ce jeudi 13 février, qu'il comptait "engager des poursuites judiciaires" à l'encontre de l'hebdomadaire. Une bisbille ente presse et politique qui serait passée inaperçue, ou presque, si le député de Seine-Saint-Denis n'avait pas eu la brillante idée d'invoquer Joseph Goebbels à son secours pour flétrir les "accusations grotesques" du Point.

 

 

Lire la suite sur Marianne

Ce contenu peut également vous intéresser :