Perdu en mer, il passe 18 heures sur sa planche à voile

·1 min de lecture
Il tient 18 heures sur sa planche à voile dans une eau à 12 degrés (Getty Images)

Un homme de 52 ans avait miraculeusement été sauvé le 4 avril après avoir passé une nuit à dériver en mer. 

"Mon espoir, c’était de penser à mes enfants, je leur devais, je ne pouvais pas leur faire ce mauvais coup, alors je me suis accroché, accroché…", raconte Yane Cauvin, un Toulousain d'une cinquantaine d'années à La Dépêche du Midi

Les faits se déroulent le 3 avril, au large de Gruissan (Aude). Yane Cauvin sort en mer avec des amis véliplanchistes, c'est d'après lui "une très belle journée de planche". Alors que le groupe s'apprête à rentrer, le vent se renforce pour atteindre 75 km/heure et vire à l'ouest "J’ai été pris par la houle qui m’a amené au large", explique-t-il. 

Une nuit dans une eau à 12 degrés

Il tient 18 heures sur sa planche à voile dans une eau à 12 degrés avant d'être secouru par des sauveteurs en mer le 4 avril au matin. L'opération de sauvetage avait commencé la veille, à 15H30. "Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage en Méditerranée (Cross Med) avait été contacté par un groupe de véliplanchistes", rapporte Voile et Voiliers.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Ce sauvetage est hors-norme, j’ai eu beaucoup, beaucoup de chance", confie-t-il à la Dépêche du Midi. L'homme avait été retrouvé dans "un état d'hypothermie sévère" puis conduit à l'hôpital.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :