Vous perdez vos dents ? C'est peut être à cause de vos reins

La fonction rénale est indispensable pour la santé, car les reins filtrent et éliminent les déchets du sang. Lorsqu’ils n’y arrivent plus, les conséquences sont graves, voire mortelles. D’après une nouvelle étude publiée dans la revue Menopause, les maladies rénales chroniques seraient également liées à la perte de dents. Près de 65 000 personnes ont participé à ces travaux entre 2010 et 2018. Selon les conclusions des chercheurs de l’Université nationale de Chonnam, en Corée du Sud, les maladies rénales chroniques et la perte de dents sont significativement associées, en particulier chez les femmes ménopausées.

Un équilibre hormonal mis à mal

Pour parvenir à ce résultat, les scientifiques se sont basés sur le débit de filtration glomérulaire, une mesure permettant de quantifier le volume de liquide filtré par le rein. Ce débit diminue avec le temps, après la ménopause. Il est associé à la baisse des niveaux d'hormones de reproduction. Ces changements hormonaux entraînent souvent une obésité abdominale, qui est un facteur de risque pour le développement d'une maladie rénale chronique et qui est également liée à un risque plus élevé de perte de dents. L'association entre l'insuffisance rénale chronique et la perte de dents a été analysée et ajustée en fonction des éléments variables. Résultat : l’insuffisance rénale chronique et le débit de filtration glomérulaire en baisse étaient significativement associés (...)

Lire la suite sur Top Santé

3 questions que vous vous posez encore sur les crèmes solaires, dont voici les réponses
Comment savoir si votre partenaire est LA bonne personne
Acné de l'adulte : les conseils d'un expert pour bien choisir son sérum anti-imperfections
Un neurologue explique comment un mauvais sommeil peut être lié à un AVC
A 110 ans, il révèle la boisson qu'il prend chaque matin depuis longtemps