"Je perdais mes bébés et ils n'en avaient rien à foutre", Amandine Pellissard choquée par l'équipe de Familles nombreuses durant sa fausse couche

C'est le coup de théâtre de la semaine : après avoir été découverte dans Familles nombreuses, la vie en XXL sur TF1 en 2020, puis été la star de son propre spin-off à Saint Tropez cet été, la tribu Pellissard a décidé de quitter définitivement l'émission. En cause ? Comme l'a confié Amandine, elle n'est plus en accord avec les valeurs prônées par celle-ci.

Dans une interview accordée à Jordan de Luxe, la compagne d'Alexandre a notamment déploré le fait que les producteurs avaient désormais mis de côté le concept de documentaire du programme pour l'axer vers le genre de télé-réalité. A en croire ses propos, ils seraient de plus en plus demandeurs de séquences buzz, ce qui pousserait certaines familles à faire plus d'enfants pour rester à l'antenne.

La fausse couche d'Amandine Pellissard ignorée par l'équipe de Familles nombreuses

Une accusation lourde, mais qu'elle assume en prenant sa propre expérience pour exemple. Souvenez-vous, alors qu'Amandine Pellissard attendait son 9ème enfant l'an passé, la mère de famille était malheureusement victime d'une fausse couche en juillet 2021. Une épreuve traumatisante pour elle et son mari - d'autant plus qu'elle faisait suite à une précédente fausse couche quelques mois auparavant, mais qui n'aurait pas du tout ému l'équipe de l'émission à l'époque.

"On a fait une échographie de datation, dans le cadre justement du tournage. Donc on nous a suivis dans cette échographie puisque on était censés rentrer à la maison avec une belle nouvelle, a-t-elle dans un premier temps recontextualisé à Jordan de Luxe. En sortant de la clinique, je me suis décomposée, parce que non seulement j'ai appris que j'attendais deux bébés, mais que ces deux bébés étaient décédés in utero et que j'allais faire une fausse couche incessamment sous peu".

"Ils m'ont forcée à tourner des images ce jour-là"

Or, là où cette annonce s'était révélée difficile à entendre pour Amandine, "J'étais très mal, je voulais rester seule, me reposer, pleurer, dormir, faire mon deuil comme toute femme qui fait une fausse couche", l'équipe de tournage n'aurait eu aucune once d'empathie et l'aurait forcée à jouer le jeu devant la caméra.

"Le cameraman a insisté lourdement [pour tourner des séquences], parce qu'il y a un séquencier de prévu à la base. Il nous demandait de tourner des plans de générique, d'interview de présentation qu'on voit en début de chaque saison", a-t-elle dévoilé, encore bouleversée. Une demande jugée irrespectueuse au regard de la situation, "Je n'étais pas en état, je leur ai demandé de comprendre ça", qui se serait par la suite aggravée.

"Il a lourdement insisté, même en jetant sa caméra par terre dans mon salon, a confié Amandine Pellissard. Ils m'ont forcée à tourner des images ce jour-là, mais je n'y arrivais pas. Parce qu'il faut sourire, il faut être contente, il faut être heureuse, et moi j'étais en train de perdre mes bébés et ils n'en avaient rien à foutre".

La candidate en colère contre l'inhumanité de l'équipe

Une expérience qu'elle n'oubliera et ne pardonnera jamais, causée par un manque d'humanité honteux, mais également par un rythme de production à la chaîne ridicule : "Concrètement j'étais en train de faire une fausse couche et puis on m'a forcée à tourner un générique parce qu'il leur fallait avant telle date, parce qu'il leur fallait les plans, parce qu'il leur fallait l'interview. C'était inhumain !"

On comprend désormais mieux pourquoi la famille a décidé de porter plainte contre TF1 Productions.

Lire la suite


À lire aussi

Amandine Pellissard (Familles nombreuses...) explique pourquoi elle a caché son autre fausse couche
Amandine Pellissard (Familles nombreuses) veut toujours un 9e enfant malgré ses fausses couches
Familles nombreuses : "t'es un loser, un perdant", Stéphane Jean Zéphirin se moque de son fils, les fans sous le choc