Interview vidéo de Mathilde Seigner pour Médecin-chef à la Santé (France 2)

Interview vidéo de Mathilde Seigner pour Médecin-chef à la Santé (France 2)

Mathilde Seigner nous l'a assuré, elle a abordé ce rôle comme un autre. Pourtant, celui qu'elle tient dans Médecin-chef à la santé est particulier sur bien des aspects. D'abord, elle joue sous la direction d'Yves Rénier, un ami proche, et surtout, elle s'est glissée dans la peau de la médecin Véronique Vasseur, qui n'est autre que sa tante. Cette dernière avait couché sur papier son expérience professionnelle dans la célèbre prison française. Médecin-chef à la prison de la Santé sorti en 2000 était vite devenu un best-seller, sensibilisant l'opinion publique aux conditions de détention des prisonniers. Plus de dix ans plus tard, le récit reste d'actualité. Le téléfilm diffusé ce soir à 20h45 sur France 2 conserve tout son interêt.

En novembre dernier, Tele-Loisirs.fr s'est rendu sur le tournage de Médecin-chef à la Santé et a rencontré l'actrice pour une interview sans tabou. Fidèle à elle même, Mathilde Seigner nous parle sans détour, du fait d'incarner sa tante à l'écran, de jouer sous la direction d'Yves Rénier, le célèbre Commissaire Moulin, elle évoque avec nous son retour à la télévision après dix années d'absence, mais également la difficulté d'adapter pour le petit écran un sujet si difficile.

Interview de Mathilde Seigner pour Médecin-chef à la Santé :



Retrouvez cet article sur TeleLoisirs.fr

Interview vidéo de Mathilde Seigner pour Médecin-chef à la Santé (France 2)
Vidéo : Les blagues médicales de Doria Tillier devant Michel Cymes
Audiences : TF1 solide leader avec le match Espagne-France
Les premières images de la saison 2 de Qui veut épouser mon fils ? (VIDEO)
Polémique Ruquier/Gouvernement Japonais : France 2 présente ses regrets

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles