Le Pentagone va examiner la stratégie à l'égard de la Chine, dit Biden

par Steve Holland et Idrees Ali
·2 min de lecture
LE PENTAGONE VA EXAMINER LA STRATÉGIE À L'ÉGARD DE LA CHINE, DIT BIDEN

par Steve Holland et Idrees Ali

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden a déclaré mercredi que le Pentagone allait examiner la stratégie à l'égard de la Chine, en s'intéressant à des domaines pivots comme le renseignement, les technologies et la présence militaire des Etats-Unis dans la région.

Cet examen va s'inscrire dans le cadre d'une analyse plus large menée par le département de la Défense, qui concerne aussi les troupes américaines déployées au Moyen-Orient ou encore la politique à adopter auprès de l'Otan.

Un représentant américain, s'exprimant sous couvert d'anonymat, a déclaré qu'un groupe de travail composé de 15 membres allait être mis sur pied au Pentagone pour étudier la stratégie à l'égard de la Chine et présenter sous quatre mois ses recommandations.

Etats-Unis et Chine sont opposés sur un éventail de questions allant des technologies aux activités militaires en mer de Chine méridionale, en passant par le respect des droits de l'homme, le commerce et la pandémie de coronavirus. Les deux plus grandes puissances économiques mondiales s'accusent mutuellement d'adopter un comportement volontairement provocateur.

Sous l'ancien président américain Donald Trump, le Pentagone avait fait de la lutte contre la Chine l'une de ses priorités, une approche qui devrait perdurer avec le nouveau secrétaire à la Défense, Lloyd Austin.

Au cours de sa première visite au Pentagone depuis son investiture le 20 janvier, Joe Biden a déclaré avoir été informé par Lloyd Austin de la mise en place d'un nouveau groupe de travail sur la Chine, qui aura notamment pour mission d'étudier la stratégie militaire à adopter.

Le président américain a déclaré que toutes les questions liées à la Chine nécessiteraient une collaboration de l'ensemble des agences fédérales, de même qu'un soutien bipartite au Congrès et de solides alliances.

"C'est ainsi que nous répondrons au défi de la Chine", a dit aux journalistes Joe Biden, avec à ses côtés Lloyd Austin et la vice-présidente Kamala Harris.

(version française Jean Terzian)