Pension de retraite, APL, prime d'activité... Des erreurs de calcul qui vous coûtent cher

Samuel AUFFRAY
·1 min de lecture

Les erreurs dans le calcul des prestations sociales représentent 5 milliards d'euros selon les estimations de la Cour des comptes. Elle constate une forte hausse des couacs sur le versement des pensions de retraite.

« Les erreurs sont trop fréquentes. Des progrès sont indispensables »

Dans son rapport sur la Sécurité sociale publié mercredi, la Cour des comptes pointe du doigt un certain nombre d'erreurs lors du versement des prestations sociales. Elles représentent, selon les estimations, au moins 5 des 403 milliards d'euros versés à 60 millions de bénéficiaires. C'est la branche famille de la Sécu qui concentre le plus gros montant d'erreur : 3,3 milliards d'euros en 2018, contre 2 milliards en 2014, qui touchent principalement le RSA, la prime d’activité et les aides au logement.

Ces erreurs sont de plusieurs natures et peuvent provenir des données déclarées par les bénéficiaires des prestations (si c'est intentionnel, il s'agit d'une fraude) ou résulter d’erreurs de traitement des données par les caisses elles-mêmes. Certaines prestations comme celles couvrant l'invalidité ou les maladies et accidents du travail n'ont pas de taux d'erreur fiable par manque de mesures.

Lire la suite sur MoneyVox

Ce contenu peut également vous intéresser :

Voir également
- Le palmarès 2020 de l'assurance vie en ligne
- Banque en ligne : Boursorama offre 130 euros à ses nouveaux clients
- Banque en ligne Nickel : paiements, retraits et virements perturbés