Pension de réversion : les nouvelles règles du jeu prévues par le projet de loi sur les retraites

Conditions d’âge, remariage, divorce, montant… aujourd’hui en matière de pension de réversion, de nombreuses règles coexistent en fonction de votre régime de retraite. Demain, le régime universel prévoit d’harmoniser l’attribution de cette fraction de pension de votre conjoint ou conjointe décédé que vous continuez de percevoir.

Quel montant ?

Aujourd’hui, la pension de réversion est calculée par rapport à la pension perçue par le conjoint décédé. Ainsi, pour un salarié elle représente 54% de la retraite de base et 60% de la retraite complémentaire. Dans le régime universel, ce sont les ressources du couple qui seront prises en compte. La pension de réversion devra permettre de garantir 70% du niveau de vie du couple. Un droit réservé uniquement aux couples mariés - les partenaires de Pacs et les concubins sont exclus - et sans prendre en compte de conditions de ressources.

À partir de quel âge ?

L’unification des règles de la réversion se fera aussi en matière de condition d’âge minimum pour la percevoir. Aujourd’hui, elle est fixée dans presque tous les régimes à 55 ans, à quelques exceptions près. Par exemple, dans le public ou pour le régime de base des avocats, il n’y a pas de condition d’âge alors que les professions libérales doivent attendre 60 ans voire 65 ans pour toucher leur pension de réversion. Initialement le rapport de Jean-Paul Delevoye, ex haut-commissaire à la réforme des retraites, prévoyait d’ouvrir les droits à 62 ans, soit 7 ans plus tard qu’aujourd’hui. Finalement, le projet de loi a retenu l’âge de 55 ans comme condition. Ce qui donc, mécaniquement, ouvrira ce droit à un plus grand nombre de personnes.

Dans la volonté maintes fois répétée du gouvernement de veiller à l’équilibre financier du régime universel, ce “cadeau” peut étonner. “Il faudra s’assurer qu’à 55 ans il n’existera pas de minoration si vous demandez la réversion comme cela a été le cas à une époque à l’Agirc, retraite complémentaire des cadres, et qu’il ne faudra pas attendre d’avoir

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La reconnaissance faciale provisoirement bannie des lieux publics ?
"L'enquête de Nissan était biaisée" : la nouvelle charge des avocats de Carlos Ghosn
Chef de rayon, conducteur de travaux, développeur IT... Ces métiers dont les salaires vont fortement augmenter
Ils ont inventé l’alcool de rillettes
Mais où sont passés les cahiers de doléances du Grand débat ?