«Je pense qu'on a complètement perdu l'ADN de la droite décomplexée», déplore Copé

·1 min de lecture

"Je pense qu'on a complètement perdu l'ADN de ce que j'avais appelé à l'époque la droite décomplexée", a déploré Jean-François Copé . Le maire LR de Meaux était l'invité de Sonia Mabrouk dans la matinale d'Europe 1 mardi. Il a rappelé ce qu'il entendant par les termes "droite décomplexée" : "C'est une droite complètement étanche avec l'extrême droite", même s'il admet qu'"aujourd'hui pour certains de nos amis, elle n'est plus étanche". Mais d'après l'ex-président de l'UMP, "tout en étant étanche avec l'extrême droite", cette droite "assume tous les sujets de la réalité française". L'édile a ainsi énoncé les questions de sécurité, la laïcité ou encore la gestion des comptes publics.

>> Retrouvez l'entretien tous les matins à 8h13 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

"C'est tout ça notre ADN", a-t-il assuré. Des thèmes qui manquent, selon lui, "au début public". "Le problème, c'est que si nous voulons systématiquement nous opposer de façon radicale, nous serons broyés par des gens beaucoup plus radicaux que nous : l'extrême droite et l'extrême gauche."

La campagne, un "grand rendez-vous manqué"

Pour l'ancien ministre, la droite doit être "dans le positif", soit être en "capacité d'incarner tout un pilier qui, en réalité, devrait être naturel dans une approche d'une nouvelle majorité". Pour lui, cette démarche n'est pas naturelle actuellement, "parce que ceux qui ont accepté d'être débauchés individuellement y ont renoncé".

>> LIRE AUSSI - Législatives :...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles