"Je pensais que le monde serait meilleur si je n'étais pas là" : Selena Gomez évoque ses pensées suicidaires

Starface

À l’occasion de la sortie du film documentaire My Mind & Me sur Apple TV dans lequel elle aborde la dépression et son parcours de vie, la comédienne et chanteuse Selena Gomez est revenue sur les pensées suicidaires qu’elle avait connues auprès de Rolling Stone. "Je vais être très transparente avec tout le monde à ce sujet : je suis passée dans quatre centres de traitement. […] Je pense que quand j'ai commencé à atteindre le début de la vingtaine, c'est là que ça a commencé à devenir vraiment sombre, quand j'ai commencé à sentir que je ne contrôlais pas ce que je ressentais, que ce soit vraiment génial ou vraiment mauvais. […] Je pensais que le monde serait meilleur si je n'étais pas là " a-t-elle confié.

À lire également

Selena Gomez et Hailey Bieber prennent la pose ensemble et enterrent la hache de guerre

Le célibat qu'elle a connu aux alentours de 25 ans aurait aussi ajouté à sa détresse mentale. "J'ai grandi en pensant que je serais mariée à 25 ans. Ça m'a anéantie de voir que j'en étais loin. C'était tellement stupide, mais je pensais vraiment que mon monde était fini. Je ne me suis jamais intégrée dans un groupe de filles cool qui étaient des célébrités. Ma seule amie dans l'industri...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi