«Toutes mes pensées sont en Ukraine» : arrivés au début de la guerre, des réfugiés repartent

© SOLÈNE LEROUX / EUROPE 1

Le 117e jour de la guerre en Ukraine marque également la journée mondiale des réfugiés. L'occasion de parler des Ukrainiens arrivés en France au début de l'invasion russe, le 24 février dernier . Ils sont entre 85.000 et 100.000 sur le territoire français. Au total, six millions d'Ukrainiens ont déjà quitté leur pays. Depuis quelques semaines, nombreux font le chemin retour, tout particulièrement les habitants de l'Ouest du pays, plus épargné.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Pas une minute sans penser à l'Ukraine

Ania est arrivée à Paris le 28 février depuis Lviv avec sa mère et son fils. Ils sont depuis logés chez des amis de longue date. Si leur date de départ n'est pas tout à fait fixée, l'objectif d'Ania est clair : que son fils fasse sa rentrée en septembre en Ukraine. Il est même déjà inscrit à l'école là-bas.

"Je suis là physiquement, mais mon cœur et toutes mes pensées sont en Ukraine", explique-t-elle au micro d'Europe 1. "Je pense qu'il n'y a pas une minute où je ne pense pas à l'Ukraine." Reconstruire son pays, réunir sa famille… Les raisons du retour prochain de cette professeure de français de 36 ans, sont multiples.

Initialement, ils sont arrivés avec trois sacs à dos. "Dedans, on avait juste des affaires pour quelques jours", raconte Ania. "Pour rentrer, je pense qu'on aura plus que trois sacs à dos quand même", plaisante-t-elle, en référence aux nombreux dons reçus , dans les semaines suivant leur arrivée.

"Pas meilleur endroit su...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles