"Vous avez des pensées de suicide" : Sonia Rolland a vécu l'enfer en Martinique

·1 min de lecture

Après plusieurs mois d'attente, Tropiques criminels est de retour avec une deuxième saison vendredi 19 février sur France 2. Et comme pour la première édition, le tournage de la série s'est déroulée en Martinique. Sonia Rolland, qui y incarne le rôle principal, a donc passé plusieurs mois aux Antilles. Un tournage quelque peu perturbé par la crise sanitaire liée à la Covid-19. "Nous devions tourner d'avril à juillet 2020, mais nous avons dû finalement tourner de juillet à octobre, dans des conditions un peu difficiles, car nous étions en pleine période tropicale", confie la comédienne sur les ondes de RTL. Mais le germe infectieux n'a pas été le seul élément à avoir bouleversé l'actrice sur l'île. En effet, la mère de famille confie avoir a été frappée par la dengue, qui l'a "immobilisé pendant huit jours".

Face à Philippe Vandel, Sonia Rolland a avoué avoir beaucoup souffert à cause de la dengue, aussi appelée "grippe tropicale". "Je ne le souhaite même pas à mon pire ennemi, si j'en ai un", confie-t-elle, "C'est horrible, la dengue. C'est quelque chose qui vous foudroie. Vous avez des pensées de suicide, carrément". Un virus transmis à l'Homme par l'intermédiaire d'une piqure de moustique qui inquiète l'ancienne Miss France : "On a plus peur de la dengue, en Martinique, que du Covid". Pour le moment, aucun traitement curatif n'a été trouvé contre cette infection.

Malgré la mésaventure, Sonia Rolland peut compter sur le soutien de ses filles qui l'ont rejoint sur l'île des Caraïbes. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

John Travolta : 7 mois après la mort de sa femme, il prend une dure décision
Julien Clerc sur le divorce houleux de ses parents : "J'avais le sentiment de mener une double vie"
Princesse Eugenie maman : pourquoi Sarah Ferguson n'a toujours pas vu son petit-fils
"Il y a un truc que n'aime pas Macron..." : les confidences d'un ministre
Meghan Markle et Harry disent adieu à la famille royale... avec un dernier pied de nez !