Peng Shuai – Le monde du tennis face à l’omerta de la Chine

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Peng Shuai
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après des accusations de viol à l'encontre d'un dirigeant politique chinois, la joueuse de 35 ans n'a plus donné signe de vie.

La tenniswoman Peng Shuai est portée disparue depuis bientôt deux semaines. Tout a commencé le 2 novembre, quand elle a dénoncé dans une série de publications sur Weibo, le célèbre réseau social chinois, les agissements de Zhang Gaoli, ancien vice-Premier ministre de la Chine de 2013 à 2018. En effet, elle l'accusait de l'avoir contrainte à des relations sexuelles et d'avoir été sa maîtresse dans une série de publications. « Et quand bien même si je suis un œuf qui s’attaque à une pierre, ou un papillon de nuit à une flamme, courant à mon autodestruction, je dirai la vérité sur vous », avait-elle notamment écrit. Depuis, ses messages ont été effacés et la joueuse de 35 ans n’a plus fait d’apparition publique.

Mahut : « Nous sommes tous concernés »

Depuis, ses messages ont été effacés et la joueuse de 35 ans n’a plus fait d’apparition publique. Tous les messages faisant référence à Peng Shuai, connue pour être une spécialiste du double, sont directement effacés. Alors que la Chine fait aussi face à son mouvement #MeToo sur le plan politique, cette affaire relance la question de la censure omniprésente dans l’empire du Milieu. Face au silence des autorités chinoises et la disparition soudaine de la 281e au dernier classement WTA, le hashtag #WhereIsPengShuai s’est rapidement répandu sur les réseaux sociaux et de nombreuses personnalités du tennis ont réagi à cette affaire.

Novak Djokovic, Naomi Osaka, Alizé Cornet et Nicolas Mahut, pour ne citer qu’eux, ont exprimé leur volonté d’avoir des nouvelles [...] 

Lire la suite

VIDÉO - "Où est Peng Shuai ?" : disparition inquiétante de la championne de tennis chinoise après avoir accusé de viol un ancien ministre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles