Peng Shuai : la joueuse de tennis a parlé avec le président du CIO

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Peng Shuai lors d'un match de tennis contre Lucie Safarova, le 4 février 2017.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La joueuse de tennis chinoise, dont le cas suscitait beaucoup d’inquiétudes hors de Chine, a parlé en visioconférence avec Thomas Bach, président du CIO, dimanche.

Peng Shuai est en vie. La joueuse de tennis chinoise, dont le silence inquiétait depuis plusieurs jours, a pu échanger en visioconférence avec Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO), dimanche 21 novembre. Leur conversation a duré « trente minutes », a annoncé le CIO dans un communiqué. Il s’agit a priori du premier échange direct entre la joueuse et des responsables situés hors de Chine depuis que l’affaire a éclaté.

Le CIO a précisé qu’elle « avait expliqué qu’elle était saine et sauve à son domicile à Pékin mais qu’elle aimerait que sa vie privée soit respectée », lors de l’appel, qui réunissait aussi la présidente de la Commission des athlètes Emma Terho et la Chinoise Li Lingwei, membre du Comité olympique. L’instance olympique indique également que la joueuse de 35 ans, ex-numéro un mondiale en double et star dans son pays, souhaite « passer du temps avec ses amis et sa famille pour le moment ».

L’affaire a éclaté début novembre, quand la joueuse a posté un message accusant l’ancien haut dirigeant chinois Zhang Gaoli, un puissant ex-responsable du Parti communiste de 40 ans son aîné, d’un rapport sexuel forcé, qui a été rapidement supprimé par les autorités chinoises.

Apparition lors d'un tournoi à Pékin

Quelques heures avant l’appel de Thomas Bach, dimanche, Peng Shuai est apparue publiquement – pour la première fois également depuis ces accusations – à un tournoi de tennis à Pékin, selon les photos officielles de [...] Lire la suite

VIDÉO - Peng Shuai: l'ONU veut des preuves que la joueuse chinoise se porte bien

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles