Penelope Fillon “morte de trouille” : ses enfants brisent le silence

Un court répit qui ne soulage pas forcément les angoisses. Traduits devant la justice pour des soupçons d'emplois fictifs, Penelope et François Fillon devaient connaître leur sort ce lundi 29 juin. Mais le jugement a finalement été reporté à une date ultérieure en raison des pressions subies par l'ex procureure de ce dossier hautement médiatique. De nouveaux éléments qui permettent au couple de respirer. Sans pour autant apaiser Penelope Fillon. Face à ce procès, l'épouse de l'ex candidat à la présidentielle serait "morte de trouille", comme l'expliquent les enfants du couple dans le numéro de Valeurs Actuelles de ce jeudi 25 juin.

Car Penelope Fillon risque gros. Mise en examen pour complicité et recel de détournements de fonds publics et d'abus de biens sociaux, l'épouse de François Fillon n'a pas été épargnée par le parquet qui réclame trois et demi de prison et 375 000 euros d'amende contre elle. Or elle craint de subir le même traitement que les Balkany. Présentés eux aussi devant le tribunal correctionnel de Paris pour des affaires financières, les époux ont été lourdement condamnés, Patrick Balkany étant même envoyé directement en prison.

Un clan qui fait bloc

Heureusement, Penelope Fillon peut compter sur le soutien de sa famille. "Les Fillon sont claniques" explique la communicante Anne Méaux, chargée de la campagne présidentielle de François Fillon, à Valeurs Actuelles. Et, depuis le début de Penelopegate, le clan fait bloc. Lorsque l'affaire éclate en 2017, ce sont les

Retrouvez cet article sur GALA

Edouard Philippe : ces allers-retours qui agacent l’Elysée
PHOTOS - Benjamin Biolay et Chiara Mastroianni : les ex inséparables
Brigitte Macron : comment elle a soutenu l’épouse de Benjamin Griveaux
Eric Zemmour : pourquoi il a refusé de s’associer à Marion Maréchal
Jean-Marie Bigard candidat à la présidentielle ? “Une connerie” pour Elie Semoun