Pendant le confinement, il redouble d’ingéniosité pour séduire sa voisine

CORONAVIRUS - En période de confinement, vous avez certainement dû voir circuler sur les réseaux sociaux des vidéos de drones utilisés pour surveiller les rues, voire pour promener son chien... Un New-Yorkais est allé encore plus loin en utilisant son appareil pour séduire sa voisine sur le toit de son immeuble.

Jeremy Cohen est le Dom Juan 2.0 très rusé à l’origine de cette initiative. Ce dernier a vu sa voisine en train de danser sur son toit, mais ne trouvait aucun moyen de communiquer avec elle en raison du confinement décrété à New York pour lutter contre le nouveau coronavirus. Ce photographe indépendant a transformé son drone en pigeon voyageur afin de lui transmettre un message (et son numéro de téléphone), comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article.

Les gestes barrières respectés

L’histoire qui a tout de la parfaite romance a été racontée par Jeremy Cohen sur le réseau social Tik Tok. Sa voisine, Tori Cignarella, surprise mais visiblement conquise, lui a répondu. Les deux tourtereaux ont organisé un dîner en tête-à-tête, tout en prenant en compte les mesures de distanciation sociale. Ainsi, chacun a mangé sur son toit, tout en communiquant par FaceTime.

Jeremy Cohen a ensuite tenté d’organiser une vraie rencontre, mais toujours en respectant les gestes barrières. Il s’est baladé dans la rue à l’intérieur d’une boule gonflable géante. L’histoire ne dit pas en revanche si tous les efforts de ce photographe ont finalement été récompensés.  

New York est particulièrement touché par l’épidémie de Covid-19. Le gouverneur Andrew Cuomo a annoncé dimanche 29 mars que l’État de New York comptait désormais 59.513 cas et 965 décès, ce qui en fait de très loin le plus touché du pays. Avec au total quelque 140.000 cas confirmés, les Etats-Unis sont le pays avec le plus grand nombre de contaminations recensées dans le monde.

À voir également sur Le HuffPost: Pour faire respecter le confinement, le corbillard de la police colombienne

... Retrouvez cet article sur le Huffington Post