Pendant le confinement, les conseils pour les enfants et les parents pour faire retomber la pression

Myriam Roche

PARENTS - L’ambiance anxiogène, l’incertitude face à l’avenir, les espaces restreints ou l’ennui… Durant le confinement, les relations entre les parents et les enfants peuvent parfois être mises à rudes épreuves. Pour faire en sorte que la situation ne dégénère pas, LeHuffpost LIFE s’est entretenu avec Sarah Laporte-Daube, psychologue et auteure de “Après la maltraitance, se libérer des blessures de l’enfance”. Elle nous a partagé quelques conseils pour que le climat familial soit apaisé malgré la situation, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Même si tout le monde reste à la maison, il ne faut pas oublier de bien encadrer la journée. Des horaires pour travailler et pour se divertir ainsi que les lieux où les différentes activités se déroulent doivent être précisés à l’enfant. Les règles doivent être claires. “Dès qu’elles sont un peu floues, les enfants les contournent alors qu’en réalité, ils sont plutôt demandeurs de règles parce que pour eux, c’est plus rassurant”, nous avertit Sarah Laporte-Daube.

Ces règles ne concernent pas seulement les activités et l’école à la maison mais aussi la routine. Cette dernière ne doit pas être bousculée. “C’est important de ne pas tout décaler”, précise la psychologue. 

Garder des relations sociales est important

S’il y a un adolescent à la maison, d’autres conseils sont à prendre en compte. Pour cette tranche d’âge, c’est une épreuve difficile durant laquelle il faut continuer à avoir des relations sociales. Les parents doivent les encourager à garder le contact avec leurs amis et surtout leur faire confiance et lâcher prise. “Comme les règles peuvent cristalliser les conflits avec l’adolescent, il faut accepter et montrer qu’on lui fait confiance dans le fait qu’il peut être autonome”. Pour que les liens entre les parents et les enfants soient plus harmonieux et apaisés, il ne faut pas hésiter à mettre en place des activités où tout le monde participe.

Durant ce confinement, les parents peuvent également penser à...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post