Pendant que vous dormiez. Turquie, COP26, Chine-USA, confinement et 6 janvier : les informations de la nuit

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Turkish Airlines interdit les vols pour Minsk aux Syriens, Irakiens et Yéménites. Cette interdiction intervient alors que la Pologne fait pression sur Ankara. Le pays d’Europe de l’Est est confronté à sa frontière à une crise de migrants arrivés de ces pays en guerre en passant par la Biélorussie, explique Arab News. 11 300 migrants ont tenté d’entrer dans l’Union européenne de cette façon en octobre. Ils n’étaient que 150 à la même période l’an dernier. “Nous nous tenons aux côtés de notre allié polonais dans sa lutte contre l’immigration illégale”, a justifié le ministre turc des affaires étrangères.

Toujours pas d’accord à la COP26. Le sommet va donc se prolonger ce samedi à Glasgow avec pour objectif d’achever les négociations dans l’après-midi ou en soirée, signale la BBC. Nicola Sturgeon, la première ministre écossaise, s’est dite “prudemment optimiste”, confiant à la BBC qu’il faudra “de la volonté politique, de la détermination et du leadership” pour parvenir à un accord. Le média britannique a par ailleurs remarqué les manifestations en ville de militants frustrés par “le manque de résultats” du sommet.

Joe Biden et Xi Jinping vont échanger la semaine prochaine. Les deux dirigeants doivent se parler virtuellement lundi soir, heure de Washington ou mardi matin, heure de Beijing. Le Washington Post rappelle que les tensions persistent entre les deux puissances sur des sujets comme les échanges commerciaux, Taïwan ou les droits de l’homme. La discussion portera notamment sur

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles