Pendant que vous dormiez. Royaume-Uni, Équateur, Guinée : les informations de la nuit

·1 min de lecture

Pénurie de carburants au Royaume-Uni : l’armée déployée dès lundi. L’armée britannique sera mise à contribution à partir de lundi pour approvisionner en essence les stations-service du Royaume-Uni, a annoncé le gouvernement vendredi 1er octobre. Près de 200 militaires apporteront un soutien “temporaire” pour alléger la pression sur les stations, rapporte la BBC. Il y a eu de longues files d’attente dans les stations-service cette semaine après qu’une pénurie de chauffeurs a perturbé les livraisons de carburant, explique la chaîne. D’après la Petrol Retailers Association, qui représente près de 5 500 des 8 300 stations-service au Royaume-Uni et a interrogé quelque 1 100 de ces détaillants de carburant indépendants, vendredi, environ 26 % n’avaient ni essence ni diesel en stock.

En Équateur, le lent travail d’identification des détenus tués à Guayaquil. Vendredi, trois jours après les affrontements entre gangs rivaux dans une prison de Guayaquil (sud-ouest de l’Équateur) qui ont fait 118 morts, 42 des détenus assassinés avaient été identifiés et 22 corps avaient été remis à leurs familles, indique El Universo. Selon le journal, des dizaines de proches de prisonniers sans nouvelles de leur mari, fils, frère ou neveu étaient présents à la morgue et recherchaient toujours des informations sur les victimes tuées mardi. “De même, il y a ceux qui ont déjà appris la mort d’une personne privée de liberté à travers des images partagées sur les réseaux sociaux et espèrent pouvoir récupérer le corps, une fois identifié.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles