Pendant que vous dormiez. Pologne, Cameroun, États-Unis, Iran : les informations de la nuit

·1 min de lecture

Pologne : veto présidentiel à une loi controversée sur les médias. Dans une annonce télévisée lundi, le chef d’État Andrzej Duda a rejeté ce texte, soupçonné par ses détracteurs d’être un outil aux mains du gouvernement populiste de droite pour réduire au silence la chaîne d’information indépendante TVN24, contrôlée par l’américain Discovery et considérée comme critique envers les conservateurs au pouvoir. Le texte, adopté par le parlement polonais le 17 décembre, devait empêcher les entreprises n’appartenant pas à l’Espace économique européen de détenir une participation majoritaire dans les entreprises de médias polonais. Cela devait obliger notamment le groupe américain Discovery à vendre sa participation dans TVN, l’un des plus grands réseaux de télévision privée de Pologne. Le vote de la loi controversée avait suscité de vives critiques américaines et européennes. Le président Duda est “intervenu pour éviter un affrontement avec Washington”, souligne l’édition européenne du site Politico.

États-Unis : une deuxième capsule temporelle découverte sous une statue confédérée. La boîte en métal, retrouvée lundi à Richmond en Virginie, relance les espoirs de découvrir des reliques de la guerre de Sécession placées dans le socle de la structure en 1887, dont une photo d’Abraham Lincoln, très attendue par les collectionneurs, ainsi que des munitions, des livres et des pièces de monnaie. Une première boîte avait été exhumée il y a une semaine mais elle ne contenait pas les objets recherchés. La capsule sera ouverte mardi, en début d’après-midi. “Étant donné que la boîte a été retrouvée dans une flaque d’eau, il est probable que le contenu soit endommagé”,

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles