Pendant que vous dormiez. Mort de Richard Rogers, drones américains et David Frost : les informations de la nuit

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mort de l’architecte britannique Richard Rogers. Le co-créateur du Centre Pompidou s’est éteint samedi à son domicile londonien à l’âge de 88 ans, rapporte le site d’architecture Dezeen. Figure fondatrice du courant “high-tech”, Rogers avait reçu le prix Pritzker – le Nobel de l’architecture – en 2007. Né à Florence mais élevé au Royaume-Uni, Rogers avait fait ses études à Yale, où il avait rencontré Norman Foster. Au cours de sa longue carrière, le Britannique a signé plusieurs bâtiments emblématiques de l’architecture du XXe siècle : le Centre Pompidou bien sûr, avec son complice Renzo Piano, mais aussi le siège de la Lloyd’s à Londres, les trois International Towers à Sydney ou le Terminal 4 de l’aéroport madrilène de Barajas.

Les drones de l’armée américaine ont tué des milliers de civils. Une vaste enquête du New York Times publiée samedi révèle que les attaques de drones menées par les États-Unis en Afghanistan, en Irak et en Syrie depuis 2014 ont fait des milliers de morts parmi la population civile. L’enquête est basée sur 1 300 rapports du Pentagone. “La promesse était une guerre menée par des drones capables de tout voir, et des tirs de précision”, écrit le quotidien. “Mais les documents montrent des renseignements défaillants, des ciblages imprécis, et des morts de civils année après année, sans que grand

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles