Pendant que vous dormiez. France, Géorgie, Tournoi des six nations : les informations de la nuit

Courrier international (Paris)
·2 min de lecture

Un suspect arrêté après l’agression d’un prêtre orthodoxe à Lyon. Le responsable religieux, de nationalité grecque, était en train de fermer les portes de l’église samedi lorsqu’il a été visé à l’abdomen par plusieurs coups de feu par un homme en possession d’un fusil de chasse, précise NBC News. Le prêtre a reçu les premiers soins d’urgence sur place avant d’être hospitalisé. Son pronostic vital est engagé. Un suspect a été arrêté quelques heures après l’agression mais les enquêteurs ne privilégient à ce stade aucune hypothèse sur ses motivations. Le ministère de l’Intérieur a activé une cellule de crise, a annoncé de son côté le Premier ministre, Jean Castex, en déplacement à Saint-Etienne-du-Rouvray, où un prêtre catholique avait été assassiné dans son église en 2016. L’attaque de Lyon intervient deux jours après l’attentat dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice qui a fait trois victimes et deux semaines après la décapitation, à Conflans-Sainte-Honorine, du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty.

Législatives en Géorgie : le parti au pouvoir et l’opposition crient victoire. Le dirigeant du parti Rêve géorgien, le milliardaire Bidzina Ivanichvili, 64 ans, a déclaré samedi à la télévision que sa formation avait “gagné les élections pour la troisième fois de suite”. Mais son grand rival en exil, l’ancien président Mikheïl Saakachvili, 52 ans, a de son côté lancé, également à la télévision, que “les partis d’opposition avaient remporté une victoire triomphante”. Des sondages à la sortie des urnes donnent eux aussi des résultats contradictoires. La chaîne progouvernementale Imedi TV a crédité le parti Rêve géorgien de 55 % des voix, tandis qu’une estimation de Mtavari TV, soutenant l’opposition, a accordé à cette dernière 52 % des suffrages.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :