Pendant que vous dormiez. Djokovic, Québec, Corée du Nord, Oscars et pape François : les informations de la nuit

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Novak Djoković
    Novak Djoković
    Joueur de tennis serbe

Novak Djokovic admet une “erreur de jugement”. Le tennisman, toujours dans l’attente d’une éventuelle déportation d’Australie, a évoqué sa situation dans un message sur Instagram, rapporté par le Sydney Morning Herald. Il reconnaît qu’il a bien accordé une interview en personne à un journaliste de L’Equipe alors qu’il se savait positif au Covid. Il ne voulait pas décevoir le journaliste en question. Dans son post, le Serbe tient aussi à éclaircir “la désinformation continue” concernant ses activités de décembre. Il dit avoir assisté à un match de basket à Belgrade le 14 décembre et subi un test PCR le 16. Test dont il n’a eu la réponse que le 17, après avoir assisté à un événement avec des enfants. Un test antigénique rapide le 16 était revenu négatif. L’interview et la séance photo ont eu lieu le 18. “Je me suis assuré de conserver mes distances et de porter un masque sauf quand j’ai été pris en photo”, explique-t-il. “Je reconnais que j’aurais dû décaler cet engagement”, ajoute le numéro 1 mondial. Quant au fait qu’il ait été inscrit sur son formulaire d’entrée en Australie qu’il n’avait pas voyagé avant d’arriver sur l’île (alors qu’il avait passé du temps en Espagne), il s’agit d’une erreur administrative de son agent. “C’est toujours un honneur et un privilège de jouer l’Open d’Australie”, assure M. Djokovic. “J’espère avoir l’opportunité d’affronter les meilleurs joueurs du monde et de me produire devant l’un des meilleurs publics du monde”.

Le Québec va infliger une amende aux non-vaccinés. Le terme choisi est “contribution santé”. Elle s’imposera à tous ceux “qui n’ont pas reçu une première dose

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles