Pendant que vous dormiez. Cuba, Jeux olympiques et Pérou : les informations de la nuit

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Raúl Castro quitte le pouvoir et appelle au dialogue entre Cuba et les États-Unis. Raúl Castro a confirmé vendredi, en ouverture du 8e congrès du Parti communiste cubain à La Havane, qu’il quitterait la direction du parti à la fin du congrès, au profit de Miguel Díaz-Canel, président du pays depuis 2018. “Je continuerai à militer comme un combattant révolutionnaire parmi tant d’autres, prêt à apporter ma modeste contribution jusqu’à la fin de ma vie”, a déclaré le révolutionnaire de 89 ans. “Ce sera la première fois depuis 1959 qu’il n’y aura pas un Castro à la tête du gouvernement ou du Parti communiste cubain”, remarque El País. Lors de son discours, Raúl Castro a par ailleurs appelé à un “dialogue respectueux” entre Cuba et les États-Unis, qui ont renforcé, sous la présidence de Donald Trump, l’embargo en vigueur depuis 1962.

Le Japon réitère sa détermination à organiser les JO cet été. En visite aux États-Unis, le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a déclaré depuis la Maison-Blanche qu’il était déterminé “à organiser les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo cet été, comme symbole de l’unité mondiale”, alors que la situation sanitaire face à la pandémie de Covid-19 au Japon reste très difficile, rapporte Kyodo News. “Le président Biden a une fois de plus exprimé son soutien à ma détermination”, a ajouté M. Suga, aux côtés du président américain. La Maison-Blanche n’a cependant pas

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :