Pendant que vous dormiez. Canal de Suez, Xinjiang, Maduro : les informations de la nuit

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Canal de Suez : pas de dégagement rapide en vue. Les autorités égyptiennes s’efforcent toujours de dégager l’énorme porte-conteneurs Ever Given qui bloque le canal de Suez, mais hésitaient, samedi 27 mars, à proposer un calendrier précis du moment où elles y parviendraient, rapporte le Wall Street Journal. Les personnes impliquées dans l’opération avaient signalé plus tôt que le navire pourrait être déplacé dès samedi. La veille, le gouvernail et l’hélice du navire avaient pu être remis en marche. “Quelque 320 navires attendent pour traverser le canal”, selon le quotidien américain.

Ouïghours : les États-Unis condamnent les sanctions émises par la Chine. Les États-Unis, par la voix du secrétaire d’État Anthony Blinken, ont condamné samedi les sanctions prises par la Chine à l’encontre de responsables américains, “dans le cadre d’une querelle croissante sur les violations des droits humains au Xinjiang”, explique Politico. “Les tentatives de Pékin visant à intimider et réduire au silence ceux qui défendent les droits de l’homme et les libertés fondamentales ne font que contribuer à la surveillance internationale croissante du génocide et des crimes contre l’humanité en cours au Xinjiang”, déclare le chef de la diplomatie américaine dans un communiqué.

Venezuela : Facebook “bloque” pour un mois le compte de Maduro pour violation de sa politique sur la désinformation. Facebook a temporairement bloqué la page de Nicolas Maduro pour avoir violé sa politique sur la désinformation, a indiqué samedi l’entreprise américaine

[...] Lire la suite sur Courrier international