Pendant que vous dormiez. Équateur, Inde, Pologne : les informations de la nuit

·2 min de lecture

68 morts dans un massacre au pénitencier de Guayaquil en Équateur. “C’est une nouvelle aube de violences” qui laisse encore une fois le pays “sous le choc”, résume El País. Des affrontements entre gangs de détenus ont éclaté vendredi soir dans ce pays où le gouvernement, malgré ses multiples annonces, semble impuissant à contenir une gravissime crise carcérale qui dure depuis des mois. À coups d’armes blanches, d’armes à feu et d’explosifs, ces violences entre détenus ont fait 68 morts et 25 blessés. Des images diffusées sur les réseaux, dont l’authenticité n’a pas été confirmée de source indépendante, montraient des détenus, en pleine nuit dans une cour de l’intérieur de la prison, s’acharnant à coups de bâtons sur un tas de corps entassés, inanimés et en train de se consumer dans les flammes. Le 28 septembre, 119 personnes sont mortes dans les mêmes circonstances dans cette même prison, le plus grand massacre de l’histoire carcérale de l’Équateur et l’un des pires en Amérique latine. Certains détenus avaient été démembrés, décapités, ou brûlés dans ces violences entre gangs liés aux narcotrafics et aux cartels mexicains.

Pollution : New Delhi ferme ses écoles pour une semaine. Les autorités ont pris cette mesure samedi après que les niveaux de particules PM 2,5 – les plus petites et les plus nocives, qui peuvent pénétrer dans la circulation sanguine – ont dépassé 300 sur l’indice de qualité de l’air, soit 20 fois la limite maximale quotidienne recommandée par l’OMS. La Cour suprême a de son côté suggéré d’imposer un confinement à Delhi pour lutter contre la détérioration de la qualité de l’air. “Un confinement pour cause de pollution n’a jamais eu lieu auparavant. Ce sera une mesure extrême”, a réagi le ministre en chef de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles