Pendant Angleterre-Italie à l'Euro 2021, le prince George s'est fait remarquer

·2 min de lecture
La réaction du prince George au but anglais pendant la finale n'est pas passée inaperçue (Photo par Frank Augstein / POOL / AFP) (Photo: FRANK AUGSTEIN via AFP)
La réaction du prince George au but anglais pendant la finale n'est pas passée inaperçue (Photo par Frank Augstein / POOL / AFP) (Photo: FRANK AUGSTEIN via AFP)

EURO 2021 - Sa petite tête blonde rayonnante de joie n’a échappé à personne. Le prince George et ses parents, le prince William et la duchesse de Cambridge, ont suivi très attentivement la finale de l’Euro 2021 entre l’Angleterre et l’Italie, ce dimanche 11 juillet. Depuis la tribune officielle, la famille royale a encouragé les Three Lions et le jeune prince n’a pas masqué son enthousiasme.

En effet, lors de l’ouverture du score par Luke Shaw dès la première minute, le petit garçon, habillé en costume cravate, a laissé éclater sa joie, un grand sourire extatique aux lèvres, partageant un regard complice avec son père. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux à s’attendrir devant la passion du jeune supporter.

“Qui se soucie de ce que porte le prince George? Regardez son bonheur!”

Une réaction qui a vite tourné quand en fin de rencontre, après l’égalisation de l’Italie, puis les prolongations et enfin les tirs au but, l’Angleterre est repartie bredouille.

“La tristesse sur le visage du prince George représente toute l’Angleterre”

Il y avait du très beau monde en tribune pour cette finale: en plus de la famille royale britannique, l’acteur Tom Cruise, présent à Londres pour un tournage de la franchise “Mission impossible”, est venu encourager l’équipe anglaise. Il était d’ailleurs assis à côté de David Beckham.

Selon l’UEFA, 67.500 spectateurs étaient attendus pour cette finale, dont 7500 supporters italiens.

À voir également sur Le HuffPost: Euro: Avant la finale Angleterre-Italie, les supporters en transe à Londres

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI