Pence : “le tir de missile nord-coréen, une provocation”

Au lendemain d’une parade militaire au cours de laquelle de nouveaux missiles ont été dévoilés, Pyongyang a testé ce dimanche matin un missile.

Sans succès, il a immédiatement explosé.

Corée du Nord : après son grand défilé militaire, Pyongyang rate un tir de missile https://t.co/t7tiZXsnrz— franceinfo (@franceinfo) 16 avril 2017

L’essai était redouté. Le régime de Pyongyang a menacé d’une guerre ceux qui le provoqueront, en premier lieu Washington, qui perd patience.

“Sous la direction du président Trump, notre détermination n’a jamais été aussi forte, a déclaré depuis Séoul Mike Pence, le vice-président américain. Notre engagement envers cette alliance historique avec les personnes courageuses de Corée du Sud n’a jamais été aussi fort. Et avec votre aide et avec l’aide de Dieu, la liberté va toujours prévaloir sur cette péninsule.”

La Chine s’inquiète de la montée des tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Pékin réclame sans succès que Pyongyang interrompe ses activités nucléaires et balistiques et Washington ses manoeuvres militaires communes avec la Corée du Sud.

Tensions avec la Corée du Nord: Les Etats-Unis et la Chine travaillent pour trouver une solution https://t.co/iZQOWWcvIO pic.twitter.com/MEV0rK9z1O— 20 Minutes (@20Minutes) 16 avril 2017

Mike Pence doit rencontrer ce lundi le président sud-coréen : au menu des discussions bien sûr, l’armement du voisin du nord.

Etats-Unis, Corée du Nord, Chine: comment une géopolitique triangulaire s’est muée en crise mondiale https://t.co/ZzOuMRxRm8 pic.twitter.com/cnl25W4gPB— Challenges (@Challenges) 16 avril 2017

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages