Pour Hugo Travers, "les jeunes s'intéressent plus aux programmes qu'aux politiques eux-mêmes"

·1 min de lecture

Trois millions de vues, contre à peine plus de 960.000 vues. Le constat est clair : le youtubeur Hugo Travers a beaucoup plus intéressé son jeune public avec sa vidéo "Ce que j'ai dit à Marine Le Pen sur France 2" qu'avec son interview du président Emmanuel Macron. Invité de l'émission Ça fait du bien, celui qui tient la chaîne YouTube "Hugo décrypte" explique mardi au micro d'Anne Roumanoff cet écart, qui est selon lui plus dû aux formats des deux vidéos qu'aux personnalités politiques en jeu.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff de 11h à 12h30 sur Europe 1 en replay et en podcast ici

En 2019, Hugo Travers est invité face à Marine Le Pen dans L'Emission politique de France 2. "Au quotidien, je suis confronté à des messages de jeunes qui me demandent de vérifier des informations et des rumeurs", explique le youtubeur. "Quand France 2 m'a appelé pour me dire que je pouvais avoir dix minutes face à Marine Le Pen et m'a demandé ce que je ferais, le sujet des fausses informations m'a semblé intéressant."

"Si on veut que les jeunes votent, il faut d'abord qu'ils soient informés"

Dans la foulée de ce passage télé, Hugo Travers met l'extrait en ligne sur YouTube. "Aujourd'hui, c'est la vidéo la plus populaire de ma chaîne", observe-t-il. "Ce qu'il faut bien voir, c'est qu'il y a un intérêt pour les personnalités politiques, qui n'est pas non plus un intérêt fou. Je fais beaucoup plus de vues quand je présente le programme d'un candidat, plutôt que quand je l'inte...


Lire la suite sur Europe1