Le Pen: "Avec Macron, ça sera l'islamisme en marche, le communautarisme en marche!"

A huit jours du premier tour de l'élection présidentielle, la candidate du Front national était en meeting à Perpignan. L'occasion de taper sur ses principaux rivaux dans la course à l'Elysée.

Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, a affirmé samedi à Perpignan qu'avec Emmanuel Macron à l'Elysée, "ça sera l'islamisme en marche, le communautarisme en marche".

Ciblant celui que les sondages présentent comme son principal adversaire, devant environ 1.500 partisans, Marine Le Pen a affirmé qu'"il est très important que les Français comprennent que si par malheur il était élu président de la République, Emmanuel Macron accélérerait encore davantage la dérive multiculturelle dans laquelle s'enfonce la société française, et aggraverait un communautarisme déjà malheureusement en pleine progression".

Macron? "Un homme sans foi ni loi"

Comme la veille, et comme certains responsables LR, Marine Le Pen venait à nouveau de reprocher à l'ancien ministre de l'Economie de n'avoir pas écarté Mohamed Saou, référent de son mouvement En Marche! dans le Val d'Oise, au centre d'une enquête de la commission d'éthique du parti de Emmanuel Macron, pour des publications anciennes sur les réseaux sociaux.

Mohamed Saou a été mis en retrait de ses fonctions.

"Pourquoi M. Macron ne veut pas exclure cet individu de son mouvement? Parce qu'il subit la pression", un "chantage", de la part de Marwan Muhammad, responsable du Collectif contre l'islamophobie en France, "un collectif bien connu pour ses liens avec l'islamisme", a accusé encore Marine Le Pen.

"On a l'impression qu'il est en...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages