Le Pen et Bayrou peuvent-ils prétendre au second tour?

Le Pen et Bayrou peuvent-ils prétendre au second tour?

Pour le directeur général de TNS Sofres Edouard Lecerf, François Bayrou a encore du boulot s'il veut figurer au deuxième tour, tandis que Marine Le Pen profite à plein de la crise. Interview.

L'embellie actuelle de François Bayrou dans les sondages est-elle suffisante pour faire du match à trois entre Hollande, Sarkozy et Le Pen, un match à quatre incluant le candidat du Modem?

François Bayrou apparait effectivement comme celui qui est en train de progresser le plus fort, un peu plus vite et avec une pente un peu plus raide qu'en 2007. Mais il reste à un niveau qui ne permet pas de dire aujourd'hui qu'il figurera dans un groupe de quatre candidats aux alentours de 20%. Se pose notamment la question de savoir où il irait chercher ses électeurs complémentaires, même si moins d'un électeur sur deux se déclare aujourd'hui sûr de son choix et qu'un nombre important hésite encore entre deux ou trois candidats.

Comment expliquez-vous la percée de Bayrou?

Son crédo de dire «trouvons les bonnes idées partout» est assez efficace à un moment où les gens ont encore du mal à identifier les propositions des candidats. Il a aussi tendance à laisser se jouer ce match à fleuret pas du tout moucheté entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. Il prend un peu de distance, voire un peu de hauteur, en ayant pour lui une antériorité d'un discours sur la crise de la dette que tout le monde a relevée. Tout cela lui laisse un peu de champ dans cette période où les intentions de votes sont encore fluides et donc s'agrègent plus facilement, mais de là à ce qu'il les solidifie...

Les Français considèrent-ils comme une hypothèse crédible de voir François Bayrou figurer au deuxième tour ?

C'est encore minoritairement imaginé car pour qu'il accède au deuxième tour, il faut éliminer Hollande ou Sarkozy. Même à 15%, il n'est pas encore à un niveau suffisant. Reste une hypothèse: qu'il arrive à incarner un vote de droite (...) Lire la suite sur Liberation.fr

A Hem, où prospère le Made in France de Bayrou
Chez les Lejaby, Montebourg tacle «un gouvernement qui n'a rien fait»
Le Front de gauche? Vous me le copierez cent fois
Anne va voter pour…
Marine Le Pen : «Bayrou fait du Le Pen, comme tout le monde»