Le Pen assume la reprise de passages de Fillon dans son discours de Villepinte

Invitée mardi soir du journal de 20h de TF1, Marine Le Pen est revenue sur l'épisode de son discours prononcé la veille à Villepinte, pour lequel elle est accusée d'avoir plagié une prise de parole de François Fillon. 

Marine Le Pen a abordé, sur le plateau du journal télévisé de TF1 ce mardi soir, son discours prononcé à Villepinte, la veille. Alors que des passages entiers de son allocution étaient identiques à une prise de parole de François Fillon lors d'une réunion publique au Puy-en-Velay à la mi-avril, ses bras-droits, comme Florian Philippot et David Rachline, ont évoqué 'un "clin d'oeil assumé". Marine Le Pen était au diapason: "Bien sûr, j’assume totalement ce clin d’œil et puis ce buzz, disons-le, parce qu’il n’y a que ça qui vous fait courir", a-t-elle affirmé au micro de Gilles Bouleau. 

"Si je n'avais pas fait ça..."

"Du coup, c’est pas mal parce que ce discours il a été entendu des centaines de fois depuis hier, alors que probablement cette partie-là, qui était essentielle, n’aurait été ni écoutée ni entendue", a-t-elle poursuivi. Selon la candidate FN, cette initiative se justifiait par des affinités idéologiques entre les électeurs fillonistes et frontistes sur ce point:

"Nous avons avec les électeurs de François Fillon, c’est vrai, en partie la même vision de la France, de sa grandeur, du rôle qu’elle doit avoir dans le monde. Nous avons des divergences sur d’autres sujets mais sur ça, sur la défense de sa culture, de sa langue, nous avons incontestablement des points communs. C’était une manière de le rappeler."

Elle a conclu: "Si je ne l’avais pas...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages