Peines automatiques : Chenu fustige la proposition de Xavier Bertrand

Source AFP
·1 min de lecture
La proposition de Xavier Bertrand concernant les « peines automatiques » pour les agresseurs de policiers  est celle du « cancre qui veut se faire passer pour le meilleur élève aujourd'hui », selon Sébastien Chenu.
La proposition de Xavier Bertrand concernant les « peines automatiques » pour les agresseurs de policiers est celle du « cancre qui veut se faire passer pour le meilleur élève aujourd'hui », selon Sébastien Chenu.

La proposition de Xavier Bertrand concernant les « peines automatiques » pour les agresseurs de policiers ne passe pas auprès de Sébastien Chenu. Selon le porte-parole du Rassemblement national (RN), l'idée portée par le candidat à la présidentielle de 2022 est celle du « cancre qui veut se faire passer pour le meilleur élève aujourd'hui », a-t-il estimé, ce mercredi 21 avril, sur LCI.

Mardi, Xavier Bertrand avait proposé, au lendemain d'une offensive d'Emmanuel Macron sur la sécurité, de modifier la Constitution pour pouvoir condamner à des « peines automatiques » de prison de « minimum un an non aménageable » les agresseurs de policiers « au terme d'un procès ».

Avec un tel texte, l'ancien membre du parti Les Républicains (LR) a soutenu qu'« il n'aurait pas pu y avoir d'acquittement » dans le procès en appel de l'agression aux cocktails Molotov de deux voitures de policiers à Viry-Châtillon, dans l'Essonne, en 2016, pour laquelle cinq jeunes ont été condamnés, le 18 avril, à des peines allant de six à dix-huit ans de prison et huit autres ont été acquittés.

À LIRE AUSSISébastien Chenu : « L'arrogance du gouvernement paralyse la situation sanitaire »

Éric Dupond-Moretti épingle également la proposition de Xavier Bertrand

« On n'oubliera pas que Xavier Bertrand a été celui des ministres qui a soutenu les politiques de réduction du nombre de policiers dans notre pays », a accusé Sébastien Chenu, candidat du RN aux élections régionales dans les Hauts-de-France fa [...] Lire la suite