Peine de mort : ces 17 Français qui sont sous la menace d'une exécution à l'étranger

·1 min de lecture

"On ne peut pas avoir aboli la peine de mort en France et laisser des Français encourir cette même peine de mort à l'étranger!" Directeur général d'ECPM (Ensemble contre la peine de mort), Raphaël Chenuil-Hazan a choisi cette date symbolique - à l'heure où Emmanuel Macron, accompagné de Robert Badinter, célèbre, lors d'une cérémonie officielle au Panthéon, les 40 ans de l'abolition de la peine de la mort en France - pour alerter sur le sort des Français sous la menace d'une exécution à travers le monde. L'ONG, dont le président d'honneur n'est autre que l'ancien garde des Sceaux Robert Badinter, en a recensé dix-sept, souvent des binationaux, écroués dans six pays (Algérie, Chine, Etats-Unis, Indonésie, Irak et Maroc).

Mis à part le cas, très peu documenté, d'une certaine Nora Lalam qui serait incarcérée depuis 2005 en Algérie, tous les autres Français concernés sont des hommes condamnés pour terrorisme, trafic de drogue ou des crimes de sang.

Texas, Indonésie, Chine

Le Texas compte près de 300 pensionnaires dans les couloirs de la mort de ses prisons. Parmi eux, Joseph François Jean, né d'un père martiniquais, y patiente depuis 10 ans et sa condamnation pour un double meurtre. Dans la liste des franco-américains destinés à la chaise électrique, le nom de Michael Legrand a été retiré. Sa condamnation à la peine de mort en Louisiane a été commuée en prison à vie.

En Indonésie également, six Français ont vu leur peine capitale commuée par la justice locale ces dernières années. ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles