“A peine mieux qu’une prostituée” : Grace Kelly malmenée par son père

·1 min de lecture

Dans l'inconscient collectif, Grace Kelly restera pour l'éternité une princesse à l'élégance inégalable et une inoubliable icône glamour d'Hollywood. Mais derrière cette image idéalisée se cache en réalité une face beaucoup plus sombre. Si sa fulgurante carrière au cinéma et son mariage de conte de fée avec le prince Rainier III de Monaco ont de son vivant fait rêver le monde entier, malgré ses réussites, la superbe blonde n'a jamais réussi à s'attirer les faveurs de son père adoré, Jack.

Dès sa plus tendre enfance, Grace Kelly a été malmenée par ce géniteur autoritaire, qui ne cachait jamais son étonnement que sa fille soit devenue autre chose qu'une femme au foyer. Son père désapprouvait particulièrement sa carrière d'actrice, qui selon lui faisait d'elle "à peine mieux qu'une prostituée" écrivait en 2013 Town & Country. La princesse de Monaco a vécu "toute sa vie, sous la coupe d'un père adulé, richissime bourgeois excessivement autoritaire - aujourd'hui, on dirait pervers narcissique." expliquait la même année à L'Express sa biographe Elizabeth Gouslan.

Née en 1929, Grace Kelly est élevée au sein d'une famille huppée appartenant à la haute bourgeoisie de Philadelphie. Sa mère Margaret, championne de natation et mannequin, est la première femme à avoir dirigé le Département d'Education Physique de l'Université de Pennsylvanie. Son père John B. Kelly de son vrai nom, après avoir gagné trois médailles d'or olympiques, a quant à lui fait fortune en bâtissant à partir de rien (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - Dany Brillant émouvant : son père ne s’est jamais remis d’avoir quitté la Tunisie
Kev Adams dans le chagrin, frappé par la mort d’un proche si « spécial, un homme rare »
François Fillon submergé par le Penelope Gate : cette petite phrase révélatrice
VIDÉO - Carla Bruni : ce drame qui occulte désormais une date symbolique pour elle et Nicolas Sarkozy
Michael Schumacher rudoyé par un célèbre artiste : «Je n’aime pas les pilotes qui font des crasses»