Peaux mortes, poils, PFAS : qu'est-ce qu'il y a dans la poussière de votre appartement ?

Vous vous êtes déjà demandé de quoi était faite la poussière qui se dépose, inlassablement, sur vos étagères ? Pourquoi un lieu qui n'a pas été habité ou aéré pendant des mois peut quand même être poussiéreux ? La majorité de la poussière déposée sur les meubles, les plantes, ou bien qui flotte suspension dans l'appartement ou la maison vient bien en majorité de l'extérieur. Mais elle se compose aussi, pour un tiers, de minuscules particules liées à la dégradation du bâtiment lui-même, de ses peintures, des fibres textiles qui s'y trouvent, de petits morceaux de ses habitants, etc. Petit tour d'horizon.

Chaque année, jusqu’à 40 000 tonnes de poussière cosmique se déposent à la surface de la Terre. Mais ce n'est pas de cette poussière-là dont il s'agit, ou du moins, pas en majorité. Les deux tiers de la poussière qui s'infiltre chez nous viennent de dehors. Lorsque votre logement est aéré, ou que vous rentrez chez vous après avoir été à l'extérieur, des particules s'infiltrent : il peut s'agir de minéraux ou de terre, de pollens, de particules fines polluantes issues de la combustion d'un moteur, d'un feu, d'une cigarette, ou de produits chimiques tels que des pesticides, de microscopiques parties de végétaux, d'animaux, de fibres, de bactéries... Le tiers restant provient de l'intérieur même du logement et se compose de :

Tout cela influe selon la construction et l'âge de votre logement, et de la manière dont il est meublé. Un appartement neuf et qui ne comporte pas de rideaux, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les champignons de Paris viennent-ils vraiment de Paris ?
Qu'est-ce que le "cri Wilhelm", le son le plus connu du cinéma ?
Faut-il ouvrir les volets des hublots en avion lors du décollage ou de l’atterrissage ?
Voyage en avion : pour éviter la perte de vos bagages, voici ce qu'il faut faire
Parler à votre futur vous sera bientôt possible, grâce à l'IA